Désactiver le préchargement

Comment Choisir sa Prépa pour les Concours Ingénieurs post-Bac ?

Les écoles d’ingénieurs post-bac recrutant sur concours (Puissance 11 : Fesic, Esiee, Advance, Avenir, Alpha, Geipi/Polytech) sont en nette augmentation d’une année sur l’autre, et parallèlement à celà de nombreuses prépas proposent des préparations spécifiques, et il est difficile de faire son choix ! D'autant plus que celles qui font le plus de publicité ne sont pas forcément les meilleures... D’autre part, il est parfois difficile de vérifier les chiffres annoncés par un directeur de Prépa. Ce qui suit va vous permettre d’être vigilant et ainsi vous aider dans votre choix.


1) Les titres des enseignants


Ceux qui dispensent les cours sont-ils des vrais enseignants ou des étudiants payés au rabais ? Le concours d’ingénieurs post bac est d’une telle technicité et d’un tel niveau, qu’on ne peut pas se permettre de l’amateurisme de la part de l'enseignant. Un Capes ou une agrégation est un gage de sérieux, et on est quasiment sûr que l’enseignant maîtrise les notions qu’il dispense. De même si l’enseignant a le titre de Docteur... car il aura appris durant sa recherche à approfondir un sujet très précis et aura développé l'esprit de synthèse. D’autre part, ce qui compte aussi, c’est l’expérience du prof vis à vis du concours. Un prof agrégé sans expérience des concours, ne sera pas opérationnel tout de suite et il est nécessaire pour être performant, qu’il ait pratiqué ce concours depuis quelques années ; ne serait-ce pour avoir constitué une banque d’exercices conséquentes. Vous êtes donc en droit d’exiger de voir les diplômes de l’enseignant et de demander le nombre d’années qu’il exerce sur ce concours.

2) Prépa 100% Ingé !


Rien ne vaut une prépa qui se concentre uniquement sur le concours d'ingénieurs post-bac. Elle sera très réactive car focalisée exclusivement sur ce concours. Vous pourrez y trouver les dernières annales ou des planches uniques qui ciblent des chapitres délicats; et généralement aucune impasse sera faite dans une bonne prépa. Un médecin spécialiste est souvent plus précis et plus efficace qu’un médecin généraliste.

3) Rentrer en contact avec des anciens élèves


Demandez, lors de l’entretien avec votre future prépa, si vous pouvez rentrer en contact téléphonique avec quelques anciens élèves de la Prépa. Une prépa qui n’a rien à cacher et qui n’a rien à se reprocher pourra sans aucun problème vous donner une liste de mails d’anciens élèves. Ensuite, si vous êtes parvenu à avoir des adresses mails, demandez leur à parler au téléphone et posez leur les bonnes questions : Les profs restent-ils tout au long de l’année ? Sont-ils des étudiants qui travaillent ici à défaut de travailler chez Mac Do ? Et surtout, demandez aux anciens élèves, s’ils regrettent ou non le choix de leur prépa !

4) Sérieux d'une Prépa !


L’idéal est de choisir une structure où les profs s’impliquent à 100%. Pour diriger et enseigner dans ma propre prépa (MajorConcours), je peux vous avouer que diriger une prépa performante, demande un énorme investissement en temps. Et il ne serait pas rentable pour un salarié (en terme de taux horaire) de s’impliquer de la sorte. Et un prof mal rémunéré ne fera aucun effort pour améliorer ses cours ou chercher la performance de l'élève. Entre la préparation des nouvelles planches adaptées aux derniers crus de concours, le suivi des élèves, etc., il faut compter en moyenne des journées à 12h de travail. Je vous conseillerai donc de choisir une petite structure où le dirigeant dispense lui même des cours : c'est avant tout un gage de sérieux.


5) L’avantage d’une prépa à distance


Vous pouvez travaillez vos concours quand cela vous arrange. Pendant les vacances scolaires, on a parfois envie de se détendre et de partir en vacances. Avoir des cours intensifs pendant les congés scolaires dans les prépas en centre, peut fatiguer l’élève, qui sature après 7 semaines de cours de lycée. L’avantage d’une prépa par correspondance, c’est que l’élève peut travailler dans l’esprit concours, parallèlement à ce qu’il apprend au lycée. Ainsi, "d'une pierre, deux coups", il prépare ses concours tout en excellant en TS. Si cela vous intéresse, vous pouvez consulter le site de ma prépa en ligne : MajorConcours.

6) Devoirs maison et concours blancs…


Une bonne prépa est telle que l’élève n’a pas besoin d’acheter des livres d’exos en plus. Elle doit donner la possibilité à l’élève de faire des "devoirs maison" afin que ce dernier développe l’esprit de recherche. Le jour des concours, il tombera sur des exercices qu’il n’aura pas vus et celui qui travaille toute l’année sur des exercices non traités au préalable, aura une longueur d’avance. D’autre part, il est nécessaire de faire plusieurs concours blancs (d'abord ciblés sur des thèmes, puis sur des révisions) bien avant les concours pour se mettre dans le rythme des vrais concours le plus tôt possible. Le top, est d’avoir aussi des exercices auto-correctifs qui portent sur des thèmes précis et qui sont dans l’esprit du prochain concours blanc. MajorConcours propose aux élèves abonnés de faire très fréquemment des concours blancs organisés le week end sur des thèmes spécifiques avant de passer à des concours blancs de révisions du programme complet.

7) En conclusion…


J’espère que ces idées vous aideront à trouver votre bonheur et ainsi trouver la prépa qui contribuera à votre réussite pour vos concours d’ingénieurs post bac. Bien sûr, la prépa parfaite n’existe pas, car dès qu’il y a des concours, il y a forcément de la pression et cela demande du travail chez l’élève, et certains élèves ne la supportent pas.  Et  la plupart du temps, ceux qui réussissent les concours couvrent d’éloges leur Prépa alors que ceux qui échouent peuvent rendre la prépa responsable. Ca sera donc à vous de faire la part des choses...


Bon courage à vous et je vous exprime tous mes meilleurs vœux de réussite !


Pour vous aider, MajorConcours06 met gratuitement à votre disposition toutes les annales (de 2013) de Maths, Physique et Chimie des concours d'ingénieurs post-bac sur son site.



Franck Toubalem,

Docteur de l’Ecole Centrale de Lyon

et Directeur de MajorConcours.








Partager: